A l’Aventure sur les routes du Portugal – Jour 7-8

IMG_3652

Après les deux jours passés en Algarve à profiter de la météo au bord de l’océan, je décide de retourner au nord du Portugal qui était la destination initiale de ce voyage. Le beau temps y a fait son retour et je ne devrais plus craindre la pluie sur les routes…

En route pour Guimarães

IMG_3586Je quitte l’Algarve en direction de Guimarães et décide cette fois-ci de prendre l’autoroute car une étape de près de 650 km m’attend… tenter de le faire par les routes nationales et secondaires demanderait beaucoup trop de temps pour traverser une région que je connais déjà, et puis c’est sans compter avec la fatigue que cela représente. J’effectue donc le trajet en trois étapes d’environs 200 à 250 km, ne m’arrêtant que pour ravitailler la machine et l’homme.  C’est à cette occasion que je réalise à quel point la R 1250 RT est taillée pour avaler les kilomètres. En effet, son « cruise control » et sa suspension pilotée sont des aides précieuses pour améliorer le confort de conduite sur ce long trajet. Mon voyage se déroule sans encombres même si j’ai traversé une petite zone de pluie sans conséquence sur le confort puisque la protection offerte par le carénage et la bulle réglable électriquement de la RT m’ont protégé des éléments.

Le berceau du Portugal

Arrivé à Guimarães en fin d’après-midi, je me dirige vers la chambre d’hôte que j’ai réservée près du quartier de la vieille ville. Je m’installe dans ma chambre et je prends une douche bien méritée après cette longue étape, c’était la première fois que je parcourais autant de kilomètres en une seule journée ! Je décide ensuite de partir faire un tour de reconnaissance dans la veille ville qui se solda par un petit repas dans un restaurant sympa bien décoré. J’y ai mangé un plat pas très diététique qui porte le nom de « francesinha » et qui n’est autre qu’une version revisitée du croque-monsieur!  Dans mon cas, il incluait le traditionnel jambon/fromage auquel on avait rajouté un œuf, beaucoup de fromage fondu par dessus, le tout trempant dans une assiette remplie de sauce tomate !

IMG_3690

Bref, tout cela nous éloigne de l’intérêt de la ville de Guimarães qui abrite un impressionnant château datant du 10ème siècle qu’il est possible de visiter et qui a vu naître le royaume du Portugal au 12ème siècle sous Don Afonso Henrique, le premier roi du Portugal. La vieille ville adjacente est composée de bâtisses au style médiéval qui composent d’étroites ruelles au gré desquelles ont découvre des monuments, des églises ou autres chapelles.  Le tout dégage un charme paisible profitant à l’éclosion de nombreux bars et restaurants pitoresques qui nous donnent l’envie permanente d’y faire une pause pour profiter du décor tout en dégustant une spécialité de la cuisine portugaise.

IMG_3673

Une vue époustouflante

Après une nuit réparatrice, je décide encore de faire le tour de la ville avant de reprendre la route en direction de Porto. J’ai déjeuné tardivement et je m’arrange avec la sympathique employée de la chambre de d’hôte pour quitter ma chambre un peu après midi, histoire de faire mes valises à mon retour sans me presser. Me voilà donc au guidon de ma RT à sillonner le centre et les alentours de Guimarães, ma curiosité me conduit tout naturellement vers le téléphérique qui annonce un point de vue panoramique sur la ville. Mon intuition était bonne puisqu’en gravissant les petites routes sinueuses menant sur le mont Penha, je découvre un paysage qui se modifie au fur et à mesure que je grimpe, passant d’une forêt d’eucalyptus à d’énormes blocs de granit polis par l’érosion.

Le site en lui-même impressionne par sa beauté et le calme paisible qui y règne, surtout lorsqu’on pénètre dans la petite chapelle de Sainte Catherine creusée dans la roche de granit ou que l’on profite du panorama sur la ville Guimarães d’une part et sur la serra do Morão de l’autre.  La descente offre une vue encore plus belle sur la ville et la campagne environnante, surtout lorsqu’on peut en profiter en moto, c’est à dire avec hauteur et une vision à 360 degrés !

IMG_3714

En route vers Porto

Ca y est, mes valises sont bouclées dans les coffres arrimés à l’arrière de ma RT fin prête pour reprendre la route en direction de Porto qui n’est pas très éloigné de Guimarães. Le parcours est moins pittoresque et l’urbanisation progressive annonce que je suis à l’approche d’une grande ville. Je me retrouve inévitablement sur de grands axes routiers malgré le paramétrage de mon GPS pour les éviter. J’arrive à Porto en fin d’après-midi par les vieux quartiers qui me semblent peu fréquentés… Tout doucement le GPS guide ma RT vers le centre de la vieille ville qui dégage un charme indéniable, son style ancien et disons-le vieillot renvoie une certaine dose d’austérité mais qui s’accompagne de la chaleur de ces villes du sud où il fait bon vivre… Bref, ce savant mélange des genres crée un ambiance à travers laquelle se dégage l’âme d’une ville à nulle autre pareille et qui abrite une beauté intérieure presque indescriptible. Ca y est, je suis arrivé à mon hôtel qui se situe juste à côté de la « praça da Batalha » ! Je gare ma moto juste en face de l’hôtel et m’installe dans ma chambre qui est particulièrement agréable. Le Portugal regorge de petits hôtels sympas qui ont élu domicile dans de vieilles bâtisses rénovées avec goût et au style contemporain…

portp