Peugeot 208 GTI by Peugeot Sport: L’esprit GTI !

peugeot-208-gti-2015-04-31121-18

LG-4 1:2 starsAprès une première mouture édulcorée, la 208 GTI fait un retour remarqué avec une robe bicolore et, surtout, un châssis revisité par Peugeot Sport. Ainsi redéfinie, elle promet de revenir aux essentiels avec des sensations de pilotage fidèles à son illustre ancêtre, la 205 GTI…

Lorsque j’avais testé la 208 GTI à sa sortie en 2013, je me rappelle être resté quelque peu sur ma faim, au point de poser la question s’il s’agissait d’une sportive chic ou choc…  De toute évidence mon analyse penchait vers la première hypothèse ! De fait, bien que faisant son  job correctement, cette première 208 GTI manquait de caractère, voire de saveur, notamment au niveau de ses prestations dynamiques. M’étant entretenu avec le responsable des produits Peugeot Sport, il m’assurait qu’une version plus radicale viendrait étoffer la gamme. C’est donc à l’occasion du Goodwood Festival 2014 que Peugeot fêtait le 30ème anniversaire de sa fameuse 205 GTI en y dévoilant cette 208 GTI améliorée, la série limitée « 30 ans » qui était passée par les ateliers de Peugeot Sport. Son succès fut tel que Peugeot décida d’en décliner une version de série, la 208 GTI by Peugeot Sport était née !

208gtibypsp_p002d

Look guerrier & Châssis affûté

Une des particularités de cette GTI très spéciale était de disposer d’une livrée exclusive, une teinte bicolore noir et rouge que Peugeot dénomme la « coupe franche ». Il fallait bien ça pour informer le public des changements profonds opérés au niveau du châssis, du moteur et de la transmission! Attardons-nous un instant sur ces transformations qui changent tout… Au niveau de son châssis, la 208 GTI reçoit des voies élargies, des suspensions rabaissées et recalibrées, des freins Brembo  à 4 pistons à l’avant et des jantes 18 pouces noir mat équipées de pneus hautes performances. Ce programme alléchant est complété par un différentiel autobloquant Torsen pour offrir une motricité optimale. Le moteur, quant à lui, évolue plus subtilement avec 8 ch et 25 Nm supplémentaires et la boîte de vitesses adopte les rapports plus courts de la RCZ-R mais rallonge celui du pont.

peugeot_208_gti_design_interieurAïe Cockpit !

L’habitacle de la 208 fut le premier à inaugurer le fameux « i-cockpit » qui se caractérise par un tout petit volant et un combiné d’instruments sur la partie haute de la planche de bord. Le but est la lecture « tête haute » des informations de conduite tout en ne quittant pas la route des yeux.

 

En théorie l’idée du « i-cockpit » est bonne mais elle ne convient pas à tout le monde puisque certains se plaignent d’avoir les compteurs masqués par le volant…

Technique

Accusant 1185 kg sur la balance, la 208 GTI a maigri de presque 100 kg par rapport à sa devancière (207 RC), tout bénéfice pour son agilité, ses performances et sa consommation. Son moteur, dont les entrailles sont partagées avec la précédente Mini Cooper S, est le fruit de la collaboration entre BMW et PSA. 208gti-bps_moteurA ce titre, il fait appel à l’injection directe et à la suralimentation turbo twinscroll mais aussi à la variation continue du contrôle des soupapes. Si pour vous, tout ça c’est du chinois, retenez simplement qu’il s’agit de ce qu’il se fait de mieux dans le domaine. Mais on ne parle là que de mécanique, car pour ce qui est la gestion électronique, elle est spécifique à chaque marque et c’est ce qui fait la différence. Au-delà des chiffres de puissance et de couple bruts, c’est sa « signature électronique» qui traduit le caractère d’un moteur ; c’est de la sorte qu’on apprécie désormais le savoir-faire des constructeurs… ou des préparateurs.

Conduite

En s’installant à bord, on est surpris par le tout petit volant et la position rehaussée des instruments de bord. L’habitacle jouit d’une belle finition, de beaux sièges sport et d’un équipement très complet (les « Geek » apprécieront le système multimédia à écran tactile auquel ils pourront brancher leur Smartphone). Au volant, on découvre une petite sportive dynamique au moteur pêchu et agréable à l’oreille mais dont le temps de réponse se fait sentir au début des accélérations. La 208 enroule les courbes à merveille avec sa direction super directe et ses suspensions rabaissées et durcies par rapport à la simple version GTI. Ces ingrédients lui donnent un « touché de route » super sportif avec un châssis d’une agilité et d’une sensibilité extrêmes, notamment lorsqu’on aborde les virages sur les freins. Dans ces conditions, son train arrière, mobile au possible, se place avec une délicieuse précision. En ce sens, Peugeot Sport a parfaitement corrigé le « défaut » de la version précédente qui manquait de sensations dynamiques accompagnées des fameux sautillements propres aux GTI pures et dures. Finalement, cette nouvelle version BPS est revenue aux sources en redonnant à son pilote les sensations des GTI de la belle époque. Evidemment, ses suspensions dures et son niveau sonore élevé n’en font pas un modèle de confort mais ce n’est pas ce qu’on lui demande… C’est pour cela que la GTI « normale » est restée au catalogue !

peugeot-208-gti-bps

Fiche Technique

2016-10-22-1