Lamborghini: A l’attaque d’un nouveau segment

493265

C’est officiel, avec la commercialisation de l’Urus, Lamborghini investit le segment des SUV luxueux et sportifs. Un domaine où la concurrence commence à s’étoffer…

Avec l’Urus, Lamborghini lance une nouvelle race de SUV, celle des Super Sports Utility Vehicle. De fait, l’Urus innove le segment tant il supplante ses concurrents au niveau des prestations sportives et ce n’est pas vraiment une surprise. En effet, depuis le concept de l’Urus dévoilé en 2012, nous savions que la marque au taureau travaillait sur un tel véhicule. Pourtant ce super 4×4 n’est pas nouveau chez Lamborghini puisque qu’un certain LM002 avait été produit dans les années 1980. Prévu à l’origine pour l’armée américaine, il n’a pas vraiment eu le succès escompté mais n’en est pas moins devenu emblématique. Pour le lancement de l’Urus, Lamborghini a dû agrandir son usine afin d’y installer une chaîne de production entièrement dédiée à la fabrication de ce super SUV.

L’esprit Lambo en plus gros!

En concevant l’usus, Lamborghini devait relever un challenge qui consistait à conserver son ADN sur un engin bien plus haut, pus gros et plus lourd qu’une Aventador ou une Huracan. Pas facile, mais d’après les responsables de la marque, le contrat serait rempli puisqu’au-delà de son esthétique assez réussie, l’Urus procure des sensations de conduite dans la lignée des Lamborghini traditionnelles sans omettre le confort d’un SUV. Pour notre part, nous n’attendons qu’une seule chose, c’est de pouvoir confirmer tout cela lors de son essai…

494213

Du côté du design, il a tout de même fallu faire des concessions. En effet, l’Urus est la première Lamborghini à moteur avant depuis le LM002. Les entrées d’air sont énormes, encore plus présentes que sur une Aventador, mais gardent leur signature anguleuse. De côté et vu de l’arrière, ce mastodonte apparaît très musclé sans avoir l’air pataud. Pour ce faire les designers ont usé d’artifices comme, par exemple, le diffuseur sous le pare-choc arrière qui est peint en gris titane pour asseoir sa présence sur la route et souligner le chrome des quatre sorties d’échappement. Le client pourra opter pour un « styling package » permettant de teinter les passages de roues en noir ainsi que d’autres éléments de carrosserie sur la partie avant et arrière du véhicule.

Technologique

En ce qui concerne la motorisation, Lamborghini adopte un V8 4.0l Bi-turbo d’origine Audi. Ses 650 ch et 850 Nm lui permettre d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes et de pointer à 305 km/h! Emissions de CO2 obligent, il est fort probable qu’une version hybride soit proposée dans un futur proche. Dans la même logique, les V10 et V12 – qui animent Huracan et Aventador respectivement – ne devraient pas s’inviter au programme Urus… Désolé messieurs les Emirs!

Les V10 et V12, qui animent respectivement Huracan et Aventador, ne devraient pas s’inviter au programme Urus

Pour garantir un confort de conduite optimal, des sensations dignes du taureau ainsi que la possibilité de tracter, la puissance du moteur est transmise aux quatre roues, qui sont par la même occasion directrices. Une suspension à air fait partie des éléments importants du Urus. Celle-ci permet de contrôler la hauteur de caisse selon les besoins. La voiture se positionne au plus bas en cas de conduite sportive et se surélèvera pour de la conduite tout-terrain ou sur neige par exemple. Tout ceci est facilement gérable depuis un levier installé sur la console centrale avec au total six modes de conduite différents. Qui dit voiture lourde et puissante, dit freins adaptés. C’est pour cela que le Urus dispose tout simplement de freins céramique hors-normes. Les disques ont une taille de 440mm à l’avant et 370mm à l’arrière, du jamais vu!

L’intérieur fait la part belle au confort et aux matériaux de qualité. Le système multimédia est en provenance de Audi mais se distingue tout de même grâce à la signature Lamborghini. Lea places arrière sont suffisamment vastes pour accueillir des adultes de taille normale (!). Le client pourra aussi choisir entre une banquette trois places ou une configuration deux places à l’arrière. Cette dernière fera profiter les voyageurs de deux sièges indépendants similaires à ceux de l’avant, avec chauffage incorporé et autres options de confort.

Si les commandes sont déjà ouvertes avec un prix de dèpart aux alentours de 171.429€, il faudra s’armer d’un peu de patience pour votre livraison…

Photos: Lamborghini Media – Texte: Xavier Fridrici/ADPF