Porsche 911 RSR: Moteur Central!

M17_5532_fine

Une 911 avec un moteur central? Oui, Porsche l’a fait mais pour la course uniquement! On vous raconte…

Développée par la Nasa? Non, mais presque!

Deux ans au total se sont écoulés depuis le lancement du développement la nouvelle RSR. Des milliers de kilomètres parcourus, des centaines d’heures de roulage et cela dans toutes les conditions possibles. Voilà à travers quoi la nouvelle 911 RSR a dû passer pour pouvoir disputer les plus grands championnats GT du moment. Chacun a eu son mot à dire, du simple ingénieur au pilote le plus chevronné. Et c’est finalement la compétition qui a eu raison avec la victoire au championnat Nord Américain de l’Endurance. Quoi de plus beau pour récompenser chacune des personnes ayant participer au développement de cette RSR?

Tel un avion de chasse

Pour parler chiffres, cette 911 RSR extirpe pas moins de 510 chevaux du légendaire flat-six de 4.0l de cylindrée. Pas de turbo mais un « simple » moteur atmosphérique, de quoi réjouir les puristes et cela malgré son implantation en position centrale arrière… comme sur un Cayman! A savoir que ce moteur atmosphérique fait gagner 40 kg à toute la voiture en plus de respecter les contraintes exigées par le motorsport. Le positionnement du moteur juste devant le train arrière permet d’une part, une meilleure répartition des masses qui va de pair avec une amélioration de l’équilibre dynamique de la voiture et, d’autre part, l’optimisation aérodynamique puisqu’il est désormais possible d’implanter un diffuseur digne de ce nom. Ce dernier permet de plaquer la RSR au sol à haute vitesse comme jamais aucune autre 911 n’a pu le faire!

Les premiers tours de roue

Les premiers tours de roues ont eu lieu à Sebring où la RSR a tourné pendant plus d’une cinquantaine d’heures de jour comme de nuit. Mais un des temps fort de la saison 2017 restera  la victoire au Lime Rock round du championnat SportsCar IMSA aux Etats-Unis. Cette victoire démontre l’endurance et la fiabilité de cette RSR fraîchement développée. Ses futurs pilotes pourront donc la conduire en toute confiance sur toute une saison.

Encart RSR 911

 Photos: Porsche Motorsport Press – Texte: Xavier Fridrici